Se réorienter en chiropraxie après une PACES

Avec un taux de réussite moyen situé autour de 30%, un grand nombre d’étudiants de PACES doivent chaque année renoncer à poursuivre des études en médecine, dentaire, maïeutique ou kinésithérapie. Pour certains d’entre eux, la chiropraxie peut représenter une belle opportunité. En effet, cette profession, spécialisée dans le diagnostic, la prise en charge et la prévention des troubles neuro-musculo-squelettiques, répond à des enjeux de santé importants, or, elle ne compte actuellement que 1400 praticiens en France.

Une seule école, l’IFEC, permet de se former à cette profession d’avenir et d’obtenir en 5 ans un diplôme reconnu en France mais aussi à l’étranger. Environ un tiers des étudiants en chiropraxie est passé par une PACES. Les candidats admis à l’IFEC ayant validé leur année de PACES (moyenne supérieure à 10) et validé le stage proposé par l’IFEC en juillet ont la possibilité de démarrer leur cursus de chiropraxie directement en 2ème année. Les autres candidats admis, intègrent l’IFEC en première année et ont la possibilité d’obtenir des dispenses pour les unités d’enseignement validées en PACES. Nous vous livrons quelques témoignages d’étudiants et chiropracteurs diplômés passés par une PACES.