La chiropraxie dans le monde

La chiropraxie est reconnue et réglementée dans plus de 40 pays dans le monde.
Elle est partenaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) depuis 1997.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la World Federation of Chiropractic, WFC :  https://www.wfc.org/website/

chiropraxie monde

LA CHIROPRAXIE AUX USA

70 000 Chiropracteurs

LA CHIROPRAXIE DANS LE SYSTÈME DE SANTÉ

Tous les États américains reconnaissent officiellement la chiropraxie en tant que profession de la santé.
Aux USA, les soins chiropratiques sont désormais dispensés dans l’armée, l’administration, les hôpitaux d’anciens combattants et les systèmes de santé. Ils sont également dispensés dans le réseau de santé de l’Université d’Harvard.
Selon les termes de Wayne Jonas, médecin, chercheur et directeur-fondateur de « Office of Alternative Medicine, US National Institutes of Health » :
« La profession chiropratique doit jouer son rôle utile et approprié dans le système de santé dans ce pays et partout dans le monde. Comme cela arrivera, le patient sera le véritable gagnant au final. » (La profession chiropratique, NCMIC Group, 2000)

LA CHIROPRAXIE ET LE SPORT

En 2016, le responsable de la délégation américaine aux Jeux Olympiques de Rio était un chiropracteur : William Moreau, Doctor of Chiropractic et Diplomate of the American Chiropractic Board of Sport Physicians (DACBSP).
Après avoir traité des athlètes tout au long de sa carrière, il est aujourd’hui le Directeur de la médecine du sport pour le Comité américain des Jeux Olympiques.
En 1981, le Dr. Moreau est diplômé du premier collège chiropratique américain, le Palmer Collège de Davenport, dans l’Iowa. Il dirige des cliniques pluridisciplinaires qui effectuent près de 20 000 consultations d’athlètes par an. Il supervise également les soins médicaux et l’équipe médicale olympique et développe un réseau national de praticiens de la santé afin de soutenir l’équipe olympique américaine.
« Les athlètes qui composent l’équipe olympique américaine sont les travailleurs les plus acharnés et les plus fantastiques personnes que j’ai eues à traiter. » affirme le Dr Moreau. « Les athlètes que nous suivons sont comme des voitures de course, leurs muscles et leurs articulations sont tellement entraînés et affûtés que des différences minimes peuvent engendrer des changements importants. »

LA CHIROPRAXIE EN EUROPE

En Europe, la chiropraxie est reconnue et réglementée dans de nombreux pays tels que la Belgique, le Danemark, la Finlande, la France, la Grande-Bretagne, l’Islande, l’Italie, le Liechtenstein, Malte, la Norvège, le Portugal, la Serbie, la Suède et la Suisse.

La chiropraxie est très développée en Grande-Bretagne où s’est installé le premier Collège européen de chiropraxie en 1965.

En Suisse et dans les pays scandinaves, elle est tout à fait intégrée aux systèmes de santé.

chiropraxie monde

LA CHIROPRAXIE EN FRANCE

2002

La chiropraxie est reconnue par le Ministère de la Santé

2011

Les chiropracteurs deviennent en France les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis médical.

2011

2011
L’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) reconnaît l’efficacité du traitement chiropratique des lombalgies aiguës ou subaiguës et des cervicalgies.

2013

Les chiropracteurs français sont enregistrés auprès des Agences Régionales de Santé et se voient attribués un numéro ADELI.

2017

Après 2 années de travaux initiés auprès de la Haute Autorité de Santé (HAS), le projet de création d’une « fiche mémo » a abouti. Cette fiche reprend, de façon concise, les éléments clés de la bonne pratique chiropratique.

2017

La première consultation chiropratique hospitalière française débute à Toulouse, en collaboration avec l’IFEC, dans un service pluridisciplinaire de médecine du sport.

2018

Les décrets et arrêtés relatifs à l’enseignement de la chiropraxie en France parachèvent la reconnaissance des chiropracteurs en définissant les compétences du chiropracteur.

2019

Une consultation chiropratique ouvre à l’hôpital Bicêtre au sein du service d’algologie (prise en charge de la douleur) en collaboration avec l’IFEC

fr_FRFrench