ENQUÊTE INSERTION DES DIPLÔMÉS DE L’IFEC

DÉCEMBRE 2019, 564 DIPLÔMÉS, PROMOTIONS 2013-2017

INSERTION PROFESSIONNELLE

Six mois après l’obtention de leur diplôme, 92% des néo-chiropracteurs exercent une activité professionnelle, dont 81,5% en tant que chiropracteurs. Vingt-quatre mois après la fin de leurs études à l’IFEC, ils sont 99% en activité ; 98% exercent leur métier de chiropracteur et/ou ont intégré l’IFEC en tant qu’enseignants ou encadrants pédagogiques.

STATUT

Six mois après l’obtention de leur diplôme, plus de la moitié des jeunes chiropracteurs ont ouvert, repris ou se sont associés à un cabinet. 39% travaillent uniquement en tant que titulaires, 15% ont une activité parallèle en tant que collaborateurs (libéral ou salarié). 45% des jeunes diplômés exercent en tant que collaborateurs dans un cabinet ou à l’IFEC en tant qu’enseignants ou encadrants pédagogiques. Deux ans après l’obtention de leur diplôme, ils sont 74% à travailler en tant que titulaires d’un cabinet, 17% en tant que collaborateurs et 8% ont une double activité à la fois en tant que titulaires et collaborateurs.

REVENUS

L’enquête révèle aussi une hausse rapide du revenu annuel des jeunes chiropracteurs. Six mois après l’obtention de leur diplôme, les deux tiers déclarent des revenus inférieurs à 15 000 €. Au bout de 24 mois, ils sont moins de 20% à déclarer un revenu inférieur à 15 000 €. Un tiers déclare un revenu compris entre 15 et 30 000 €. Un répondant sur 5 gagne entre 30 et 45 000 €. Le quart restant a des revenus supérieurs à 45 000 €.

"Un jeune chiropracteur met en moyenne à s’installer, à développer sa patientèle et à dégager un revenu confortable."

fr_FRFrench