Thi Mai Thao LE

Thi Mai Thao se passionne pour les thérapies manuelles et la recherche. C’est donc tout naturellement qu’elle a choisi la chiropraxie. Après l’obtention de son diplôme de chiropracteur à l’IFEC-Ivry, elle s’est installée en Dordogne en remplacement longue durée pour ensuite récupérer le cabinet. Elle s’est installée récemment en région toulousaine et est sur le point d’ouvrir son propre cabinet à temps plein à Vernerque, au Sud de Toulouse. Elle a entamé une spécialisation en chiropratique du sport et sur la technique instrumentale Activator method. Elle projette aussi de faire un master en pédagogie. Son rêve serait d’intervenir en tant que Chiro aux Jeux Olympiques 2024 !

  • Qu’apprécies-tu le plus dans ton métier ?

Le contact humain ! Quand de nouveaux patients viennent nous voir, ils sont curieux de savoir ce qu’on va leur faire et si ça fonctionne. Ils sont en général étonnés qu’on leur accorde autant d’attention sur leur mode de vie. De plus, chaque patient est différent. Je suis tout le temps en train de réfléchir à mon plan de travail et d’adapter mon traitement à chacun.

  • Quelles sont pour toi les qualités les plus importantes pour devenir chiropracteur ? 

La première qualité est l’empathie ! Il faut être à l’écoute et savoir rassurer les patients. C’est un métier qui nécessite aussi le sens de l’observation et de la rigueur.

  • Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui souhaiterait devenir chiropracteur ? 

Si tu aimes le contact humain, la médecine manuelle, pouvoir interagir avec d’autres professionnels pour le bien du patient, si tu es toujours en quête d’amélioration : la chiropraxie est faite pour toi !