Elodie Rousset

En 2008, son diplôme en poche, Elodie a travaillé à l’IFEC en tant que clinicienne et assistante en cours d’examen neurologique. Elle a ouvert un cabinet à Paris avec une autre chiropracteur tout en effectuant plusieurs remplacements afin d’enrichir son expérience. Elle a suivi de nombreuses formations en pédiatrie avant de créer un autre cabinet, à Lyon. Par ailleurs, Elodie s’investit au sein de la profession : elle siège au conseil d’administration de l’Association Française de Chiropraxie et gère la région Rhône-Alpes.

    • Qu’est-ce que tu apprécies le plus dans ton métier ?
      Ce que j’apprécie le plus dans mon métier, c’est le contact avec les gens, le lien que je crée avec mes patients. Les séances sont très différentes d’une personne à l’autre : je reçois des nourrissons, des seniors. Je traite des gens pour du confort et d’autres atteints de grosses pathologies… Soulager les gens grâce à nos mains est très gratifiant, on se sent utile !
    • Quelles sont pour toi les qualités essentielles pour devenir chiropracteur ?
      Pour exercer ce métier, il faut être capable d’aimer les gens. Il faut avoir le sens de l’écoute et de l’observation.
    • Quel conseil donnerais-tu à un jeune souhaitant devenir chiropracteur ?
      Fais confiance à ta formation, mais ne cesse jamais d’apprendre, remets-toi toujours en question pour progresser.