La chiropraxie aux USA

70000

Chiropracteurs aux USA

La chiropraxie dans le système de santé

Les 50 états, mais aussi le District de Columbia, Puerto Rico et les Iles Vierges américaines reconnaissent officiellement la chiropraxie en tant que profession de la santé.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de la World Federation of Chiropractic, WFC :  https://www.wfc.org/website/

Aux USA, les soins chiropratiques sont désormais dispensés dans l’armée, l’administration, les hôpitaux d’anciens combattants et les systèmes de santé. Ils sont également dispensés dans le réseau de santé de l’Université d’Harvard.

Selon les termes de Wayne Jonas, médecin, chercheur et directeur-fondateur de « Office of Alternative Medicine, US National Institutes of Health » :

« La profession chiropratique doit jouer son rôle utile et approprié dans le système de santé dans ce pays et partout dans le monde. Comme cela arrive, le patient en sera le véritable gagnant au final. »

Source : « La profession chiropratique », NCMIC Group, 2000.

La chiropraxie et le sport

En 2016, le responsable de la délégation américaine aux Jeux Olympiques de Rio était un chiropracteur : William Moreau, Doctor of Chiropractic et Diplomate of the American Chiropractic Board of Sports Physician (DACBSP).

Après avoir traité des athlètes tout au long de sa carrière, il est aujourd’hui le Directeur de la médecine du sport pour le Comité américain des Jeux Olympiques.

William Moreau, D.C., DACBSP aux Jeux Olympiques

En 1981, le Dr. Moreau est diplômé du premier collège chiropratique américain, le Palmer Collège de Davenport, dans l’Iowa. Il dirige des cliniques pluridisciplinaires qui effectuent près de 20 000 consultations d’athlètes par an. Il supervise également les soins médicaux et l’équipe médicale olympique et développe un réseau national de praticiens de la santé afin de soutenir l’équipe olympique américaine.  

« Les athlètes qui composent l’équipe olympique américaine sont les travailleurs les plus acharnés et les plus fantastiques personnes que j’ai eues à traiter. » affirme le Dr Moreau. « Les athlètes que nous suivons sont comme des voitures de course, leurs muscles et leurs articulations sont tellement entraînés et affûtés que des différences minimes peuvent engendrer des changements importants. »

Le Dr. Moreau a accompagné les Jeux de Sochi, supervisant une équipe de 28 personnes dont 6 chiropracteurs.

http://blogs.palmer.edu/profiles/2016/08/11/william-moreau-d-c/