L’IFEC partenaire de la Chaire de Recherche Internationale en Santé Neuro-musculo-squelettique

L’OMS a fait de l’amélioration de la santé musculosquelettique une priorité en enjoignant toutes les organisations et pays concernés à trouver des solutions novatrices à cet important problème. La nouvelle Chaire de Recherche Internationale en Santé Neuromusculosquelettique propose de relever ce défi en élaborant des solutions de santé innovantes qui réduiront le fardeau associé aux pathologies neuromusculosquelettiques tout en favorisant l’autonomie des patients.

L’objectif est de développer des stratégies d’évaluation et de prise en charge de la douleur et des incapacités associées aux pathologies neuromusculosquelettiques en partenariat avec les cliniciens en exercice.

Cette approche visera avant tout l’autonomie et l’indépendance des patients ainsi que l’optimisation de leurs capacités fonctionnelles.

Des stratégies de prévention des pathologies neuromusculosquelettiques chez les jeunes et les adultes pourraient aussi être élaborées dans le cadre des travaux de la Chaire, et ce, en partenariat avec les milieux cliniques, scolaires et de travail.

Sur le plan clinique, la Chaire permettra de soutenir la pratique clinique transdisciplinaire en santé neuromusculosquelettique par le développement et la diffusion de connaissances scientifiques de pointe.

Le professeur Martin Descarreaux du Département des sciences de l’activité physique de l’UQTR est le titulaire de la Chaire de recherche. Il est soutenu par Mathieu Piché, professeur au Département d’anatomie de l’UQTR, et Arnaud Lardon, enseignant-chercheur à l’IFEC, qui agissent comme co-titulaires. La Chaire bénéficiera d’une étroite collaboration avec les cliniciens chercheurs du Centre Intégré Universitaire de Santé et des Services Sociaux de la Maurice et du Centre du Québec (CIUSSS-MCQ).

Plusieurs partenaires sont engagés dans le financement de la Chaire de recherche : l’Université Québec Trois-Rivières, la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières et le CIUSSS-MCQ, la Fondation chiropratique du Québec, l’Association Française de Chiropraxie, l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie et le Madrid College of Chiropratic.

La chaire bénéficie d’un budget sur 5 ans de 770 000 CAD qui permettra le financement du coordinateur d’essais cliniques, d’un assistant de recherche, de bourses d’accueil d’étudiants, du recrutement et compensation de participants aux études cliniques, aux activités de coordination et de diffusion  ainsi qu’aux activités de recherche en neurophysiologie de la douleur.